Présentation

Margaux

Je suis devenue Sexologue après un parcours en entreprise dédié à l’égalité homme/femme. Mon métier au quotidien fut d’accompagner les entreprises à créer un environnement plus propice au bon déroulement des carrières des femmes et des hommes qui la composent. Les problématiques que je rencontrais furent celles du harcèlement sexuel en entreprise, du pouvoir du couple dans une carrière, du rôle des représentations et de l’expression de la puissance et du pouvoir en entreprise.

Aborder l’égalité professionnelle c’est être à la croisée des chemins de l’intime et du professionnel.
En 2020, suite à un long travail, je décide d’aborder de façon plus holistique, au moyen d’une approche prenant en compte l’ensemble des paramètres chimiques et psychologiques, les problématiques que je rencontre au quotidien et me forme ainsi à la sexologie.

Ma formation

  • Obtention du Diplôme Inter-Universitaire à l’Université Paris Diderot en Santé Sexuelle & Droits Humains, en partenariat avec la Chaire Unesco en Juin 2021
  • Obtention du Diplôme en Sexologie et Santé Publique en Juin 2022 à l’Institut de Sexologie fondé par Jacques Waynberg.
  • Formation à la thérapie de couple aux côtés de Jean-Michel JAMET, Certifié en Thérapie de couple et Thérapie familiale –  Formateur et Superviseur – Institut des Systèmes Familiaux – Versailles (Docteur Jean-Claude Benoit et le Docteur Catherine Guitton)
  • En parallèle de ça, j’ai suivi une analyse personnelle en psychologie analytique didactique (C.G. Jung) avec un psychothérapeute.

Mon éthique

La sexologie ne doit pas se concentrer que sur les symptômes mais prendre en compte l’individu dans sa globalité et son entièreté.

Code de déontologie :

Un code déontologique strict régit la profession. À ce titre, je suis membre du SNSC, le syndicat national des sexologues cliniciens.

Le sexologue clinicien, membre du S.N.S.C., a une formation professionnelle théorique et pratique qui le rend apte à exercer sa profession avec compétence.

Il doit avoir suivi une formation spécialisée d’au moins deux ans, sanctionnée soit par un diplôme universitaire, soit par un diplôme post universitaire délivré par un Institut de sexologie dont la compétence est reconnue par le S.N.S.C.

Il doit avoir suivi une formation en sexologie clinique. La pratique clinique implique que le sexologue clinicien ait suivi une thérapie personnelle, distincte de sa formation. Le sexologue clinicien doit assurer sa formation continue afin de développer ses connaissances et sa compétence.

Ainsi, lors d’une consultation, il ne peut y avoir aucun attouchement, osculation, ou geste à caractère sexuel de la part du praticien.

Pour en savoir plus