“Équilibre vie pro / vie perso” : un plafond de verre qui ne dit pas son nom ? ❌

Oui vraiment.

Je sens venir certains pseudo-spécialistes du développement personnel me tomber dessus, mais avant ça, reposez cette souris que je ne saurai voir.

 👉 Avant tout, ce concept est un paradoxe à lui seul :

Pour “accompagner” les individus (et qui plus est les femmes) vers un mieux être, on va leur expliquer qu’il y a la vie professionnelle et la vie personnelle, et que nous avons deux attitudes à avoir.

Quelle douce ambivalence que de mettre des individus dans des cases pour les aider à mieux s’en sortir.

Il n’y a pas de vie professionnelle ou de vie personnelle, tout comme vous n’avez pas deux personnalités différentes entre la journée de travail et lorsque vous rentrez.

(Cette phrase a des conséquences dramatiques sur la vie intime des personnes que je rencontre en consultation).

Toutefois, ce n’est pas là que le bât blesse. 

👉 À l’origine, un concept anti-féministe :

La première fois que l’on entend parler de ce terme, c’est à la fin du 18ème siècle avec l’essor de l’industrialisation et la dissociation progressive entre le lieu de vie et le lieu de travail.

À cette époque, la plupart des organisations considéraient la vie familiale comme une «affaire de femmes» qui n’avait rien à voir avec la vie professionnelle et, «l’employé devait faire un choix puisque les responsabilités professionnelles et familiales sont inconciliables » ” *.

L’arrivée des femmes sur le marché du travail va bousculer cette dynamique puisqu’elles seules, vont devoir faire l’exploit de concilier les deux : travailler et maintenir le fonctionnement du foyer. 

👉 Les conséquences :

Corrigez-moi, mais il me semble ne jamais avoir entendu d’hommes parler “d’équilibre vie pro / vie perso”. 

Vous remarquerez que les personnes qui utilisent ce terme sont, dans la majorité des cas, des femmes.

Parler d’équilibre “vie pro / vie perso” contribue chez les femmes à une :

  • Une culpabilisation latente à celles qui “favorisent” leur carrière
  • Une augmentation de la charge mentale
  • Un stress au quotidien avec la sensation de “ne jamais être assez bien”.

Qui plus est, “l’articulation entre vie professionnelle et vie personnelle renvoie forcément à la notion de compromis et négociations” comme écrit Sabrina Tanquerel, et devinez qui va faire les compromis ? 

CQFD. 

👉 Utilisez cette expression avec des injonctions comme “trouvez votre équilibre” ou “10 façons de favoriser un équilibre pro/perso”, c’est, une nouvelle fois, faire porter aux femmes le poids bien trop lourd de la charge mentale.

____________

#argent #couple #égalitéprofessionnelle #féminisme #coupleetargent 

* Source : Sabrina Tanquerel. Dépasser la norme sexuée des politiques d’équilibre vie professionnelle – vie personnelle en entreprise pour construire l’égalité professionnelle femmes-hommes : analyse de deux contextes contrastés : la France et l’Espagne. Gestion et management. Université de Strasbourg, 2014. 

 🔗 Lien : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01142585

📚La newsletter : https://margauxterrou.substack.com/subscribe

Le Planning Familial est-il en danger ? ⚠️

Il y a quelques jours, vous avez dû voir passer sur les réseaux sociaux, des attaques contre le Planning Familial.

📌L’origine de ces attaques ?

Une affiche du Planning familial diffusée le 17 Août représentant deux hommes dont un 

homme enceint. 

À la suite de cette publication, ses militant·es et ses responsables ont fait l’objet d’une attaque extrêmement violente sur les réseaux sociaux de la part de personnalités d’extrême-droite.

📌Le problème ?

Là où la plupart des personnes ne voient “qu’une fermeture d’esprit” de la part de l’extrême droite, la réalité est bien plus triste, profonde et inquiétante que cela. 

Cette déferlence de violence n’était qu’un prétexte pour s’attaquer au planning familial et à ce qu’il représente, c’est à dire la garantie pour les individus de réaliser un avortement dans les meilleures conditions et de vivre une vie, une sexualité libre et consentie. 

📌 Extrême droite et avortement : le véritable enjeu

Le Rassemblement National a toujours été flou concernant l’avortement, et ce depuis de nombreuses années, ils ne s’en sont jamais cachés.

Attention donc à la façon avec laquelle est traité le sujet, la polémique autour de cette affiche n’est qu’un argument de façade  :

👉Pour détruire le Planning Familial, 

👉Pour détériorer le capital sympathie que les français accordent au mouvement, mais surtout…

👉Pour diminuer voir arrêter les fonds publics qui lui sont alloués, et donc signer son arrêt de mort.. 

S’il n’y a plus plus de financements, plus de planning familial et donc…plus d’avortement. 

Preuve en est, ce témoignage* de Laure Lavalette, députée du Var et porte-parole des députés du Rassemblement national (RN), appelant à « démasquer ces militants archi-subventionnés » ou ces mots prononcés par Reconquête, le parti d’Eric Zemmour « Voici à quoi servent vos impôts : à financer les nouveaux délires du « planning familial »”**

CQFD. 

📌 Aussi, ayez toujours en tête que tout ce qu’il se passe aux États-Unis, a des répercussions sur la France 4 ou 5 ans après…

➡️ Ne nous laissons pas berner par de faux scandales qui pourraient mettre en péril notre liberté à toutes et à tous !

Ensemble, maintenons nos droits et soutenons le Planning Familial  ! 

PS : Si vous voulez diffuser ce message en dehors de Linkedin, retrouvez mon billet sur mon site (lien en commentaire)

____________

* Source : “La droite extrême relance ses attaques contre le Planning familial”, Journal L’humanité, 22/08/2022 

** Source : « Les hommes aussi peuvent être enceints » : le planning familial envisage porter plainte après des attaques de l’extrême droite, La dépêche, 20/08/2022

#égalitéprofessionnelle #Féminisme #PlanningFamilial #avortement #SoutienPlanningFamilial

📚 Lien des différents articles :

L’humanité :

https://www.humanite.fr/societe/planning-familial/la-droite-extreme-relance-ses-attaques-contre-le-planning-familial-760954La dépeche : https://www.ladepeche.fr/2022/08/20/le-planning-familial-envisage-deposer-plainte-apres-des-attaques-violentes-de-la-part-de-lextreme-droite-10496799.php

“Les femmes sont visibles pour ce qu’elles sont et non pour ce qu’elles font.”  💥 

Retenez cette phrase.

📌 Pourquoi ? 

👉 Elle vous permet d’expliquer et de comprendre l’approche des différents “scandales” qui touchent les femmes, dont celui de Sanna Marin, femme désormais connue, puisqu’il s’agit de la première ministre finlandaise. 

Spoiler : Le patriarcat n’est jamais très loin. 

📌 Explication

Le territoire connaît une division anthropologiquement genrée, comme nous le précise Fatima Khemilat, Doctorante en Sciences Politiques :

👉 “L’espace privé, avec les tâches domestiques et reproductives qui a été assigné aux femmes.
👉 L’espace public, structuré par et pour les hommes, qui se voient dévolus les tâches considérées comme les plus nobles et techniques*.”

📌 Conséquences 

👉 Dès lors, lorsqu’une femme va avoir accès à cet espace public en tant qu’individu (ou en tant qu’actrice de la vie politique), elles va être réduite à ce qu’elle représente aux yeux des hommes : Un objet de désir

👉 Cette objectivation de leur corps va avoir pour effet de :  “les placer dans un état permanent d’insécurité corporelle ou de dépendance symbolique : elles existent d’abord par et pour le regard des autres, c’est-à-dire en tant qu’objets accueillants, attrayants, disponibles “ (Bourdieu). **

📌Ce qu’il faut retenir 

👉 Aujourd’hui une femme publique va avoir une double peine celle d’avoir son corps qui appartient à la sphère publique et celle de de devoir faire preuve de deux fois plus de vigilance.

👉 Quoiqu’il en soit… 

Dans quelques années, nos petits-enfants retiendront que durant l’été 2022, Le Figaro a préféré mettre en UNE une femme qui vit sa vie de femme, plutôt que notre planète qui brûle…

Consternant.

____________

Fatima Khemilat, . « Le corps des femmes : une assignation à (par)être », Les Cahiers du Développement Social Urbain, vol. 68, no. 2, 2018, pp. 34-36.

** P. Bourdieu, La Domination masculine, éditions du Seuil, 1998.

#SannaMarin#Liberté#égalitéprofessionnelle#féminisme#égalitéfemmehomme

13 Juillet 1965 : Cela fait 57 ans que les femmes sont considérées juridiquement en France

57 ans…

57 ans seulement.

📌 Un peu d’histoire …

Depuis 1804, les femmes n’ont ni le droit d’avoir un compte en banque, ni de travailler sans l’autorisation de leur mari, et restent sous la domination totale de leur mari (ahhh Napoléon et ses grandes idées, bref ce n’est pas le sujet).

Le mari a alors tous pouvoirs sur les biens et sur le travail de son épouse.

📌 La loi du 13 juillet 1965 rend effective la capacité juridique de la femme mariée.

En d’autres termes :

  • Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice par son épouse d’une profession séparée.
  • La loi établit l’égalité des époux dans la gestion des biens et introduit la communauté réduite aux acquêts qui devient le régime légal en l’absence d’un contrat de mariage.
  • Chaque époux peut, en outre, ouvrir un compte bancaire en son nom propre.

Cette loi marque la possibilité aux femmes de travailler et d’avoir un compte bancaire en leur nom propre.

Rendons-nous compte, jusqu’en 1965 les femmes n’avaient pas d’autre choix que si elles voulaient travailler, de travailler avec leur mari.

📌 Et la suite ?

5 ans plus tard, une loi oubliée des manuels d’Histoire va venir rabattre les rôles familiaux.

En 1970 ; la loi 70-459 remplace la puissance paternelle par l’autorité parentale conjointe.

Antérieurement à la loi du 4 juin 1970, le père exerce seul la puissance paternelle.

Ce fantôme du « Chef de famille » poursuivra les hommes et les femmes jusqu’à aujourd’hui, mais n’allons pas trop vite en besogne, j’en ai déjà parlé lors des précédents posts 😉

Victime de virilité : Quand l’absence de vie professionnelle a un impact sur le désir des hommes ❌ 

Les rôles sociaux et les stéréotypes ont une conséquence sur notre santé non négligeable. 

Je parle très souvent des femmes, mais aujourd’hui parfois la pression sociale sur les hommes est telle que les conséquences se font sentir jusque dans leur vie intime. 

📌 Là où la situation professionnelle n’influe pas sur l’activité sexuelle chez les femmes ; chez les hommes, la conséquence est établie de façon assez limpide : 

👉 Plus ils seront épanouis dans leur vie professionnelle et plus leur vie sexuelle le sera également.

👉 Statistiquement* : Ils sont 35% parmi ceux qui ne travaillent pas, à déclarer une absence de désir sexuel contre moins 18% pour ceux qui exercent une profession.  

👉 Concrètement, être au chômage quand on est un homme, a un impact non négligeable sur le désir. 

📌 Pourquoi ? 
La remise en cause de leur rôle social comme “chef de famille”, ayant pour “devoir de nourrir le foyer” va influencer la perception qu’ils ont d’eux-mêmes et leur vision de la virilité. 

Cette virilité ne pourra plus s’exprimer dans la sphère la plus intime qui soit : leur vie sexuelle. 

📌 Le lien avec l’argent et le couple hétérosexuel ?

Si l’absence de vie professionnelle est capable de diviser par deux l’absence de désir, qu’en est-il quand une femme va gagner plus qu’un homme avec la dimension symbolique de la castration ?  
____________

*Enquête sur la sexualité en France ; pratiques, genre et santé de l’édition 2008 – Étude réalisée sur une population de 12 000 personnes (une étude sort tous les 15 ans)

Réussite et virilité : Même combat ? 🔥

Je m’interrogeais sur ma vision de la réussite dernièrement quand soudain, ça m’a frappé comme une évidence :

𝗟𝗮 𝗿𝗲́𝘂𝘀𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘃𝗶𝗿𝗶𝗹𝗲. 

On nous apprend que réussir c’est gagner beaucoup d’argent et avoir du pouvoir donc on y va sans se poser de question.

Les questions, généralement, on se les pose après (ou après un burnout 😳).

Oui mais, si on pousse la réflexion…

Gagner de l’argent et avoir du pouvoir : Ce sont deux expressions de la virilité comme le décrit si bien Lucile Peytavin.

Pourquoi ne parle- t-on de réussite pour une association ? 

Pourquoi on ne l’utilise pas pour parler des personnes qui chaque jour œuvrent pour rendre notre vie un peu plus belle comme celles et ceux qui étaient en 1ère ligne lors du confinement ?

Avez-vous déjà entendu quelqu’un dire « elle est auxiliaire puéricultrice, elle a réussi » ou « il est éboueur, il a réussi ( perso mon grand-père l’était 💪) » ?

Moi jamais.

𝑨𝒍𝒐𝒓𝒔 𝒐𝒏 𝒇𝒂𝒊𝒕 𝒒𝒖𝒐𝒊 ?

Déconstruire les idéaux reçus de la réussite ✅

Se dire, « si là tout devait s’arrêter, qu’est-ce que je voudrais que l’on retienne de moi ? » ✅

S’interroger sur ce qui compte vraiment pour nous ✅

S’éloigner des personnes qui tentent de nous calquer un modèle pas fait pour nous ✅

Avoir le courage de dire non à des chemins tout tracés ✅

Et vous, qu’en pensez-vous ?

#argent#réussite#pouvoir

« L’ argent et le se×e ou les deux plus gros tabous de notre société »

Oui mais par tout le monde…

« L’ argent et le se×e ou les deux plus gros tabous de notre société »

Oui mais par tout le monde…

En pleine redaction de mon mémoire, je tombe sur un doux paradoxe.

☝️: Ces deux sujets sont les plus grands tabous de notre héritage judéo-chrétien

✌: Ces deux sujets sont à la fois l’expression et les symboles de la virilité.

La question du pouvoir vient s’ajouter à ce triptyque : « pouvoir, argent, se×ualité ».

Dans le livre, « la plus belle histoire des femmes », on y apprend notamment que depuis le Moyen-âge (et même avant 😨), l’expression ULTIME lors des guerres étaient le triptyque suivant :

• Forcer la ville
• Forcer le château
• Forcer la fille

Pensez à Game of Thrones ou toute autre série et vous les regarderez avec oeil différent…😉

Cela ne date donc pas d’hier…

Pour en revenir à cette question, on serait donc sur deux poids deux mesures ?