16 % des femmes interrogées parlent peu voire jamais d’argent avec leur conjoint 💰 !*

Je reste sans voix. 

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle ⚖️. 

👉 La bonne :

J’ai eu la chance de découvrir sur une enquête* publiée il y a quelques jours sur le rapport des femmes à l’argent et les résultats sont encourageants et viennent faire la part belle à certains stéréotypes !

 ✔️ Dans 70% des cas, ce sont les femmes qui prennent en charge les aspects budgétaires et financiers du ménage.
 ✔️Elles sont impliquées dans le suivi des comptes, car près des 3/4 les consultent au moins une fois par semaine.
 ✔️Elles sont 84 % à évoquer souvent, ou de temps en temps,  les questions budgétaires avec leur conjoint. 

MAIS….

👉La mauvaise nouvelle :

Selon la même enquête : 

✖️16 % des femmes interrogées parlent peu voire jamais d’argent avec leur conjoint (salaire, dépenses, placements).
✖️Il y a encore une grande méfiance autour de l’investissement, car 40 % indiquent qu’elles placeraient la somme sur un compte ou un livret épargne (40%) ou qu’elles le dépenseraient pour le foyer (36%).
✖️L’intérêt exprimé pour des formations destinées à mieux comprendre les sujets financiers et mieux gérer son argent reste faible, car 69 % ne seraient pas intéressées.

👉 Agissons !

Véritable enjeu du féminisme actuel, la question de l’argent est un moyen (au sens propre comme au sens figuré) pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes. 

Le savoir, c’est le pouvoir. 

Ce pouvoir peut vous permettre d’éviter de tomber dans des violences économiques, de garder votre indépendance, de faire des projets…

Il est temps de se saisir du sujet 🔥. 

____________

* Source : Enquête sur le rapport des femmes à l’argent de ViveS mediaBayard et La Financière de l’Echiquier – LFDE, Septembre 2022. 

Méthodologie : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon national de 1001 femmes âgées de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Lien : https://www.ifop.com/publication/enquete-sur-le-rapport-des-femmes-a-largent/

13 Juillet 1965 : Cela fait 57 ans que les femmes sont considérées juridiquement en France

57 ans…

57 ans seulement.

📌 Un peu d’histoire …

Depuis 1804, les femmes n’ont ni le droit d’avoir un compte en banque, ni de travailler sans l’autorisation de leur mari, et restent sous la domination totale de leur mari (ahhh Napoléon et ses grandes idées, bref ce n’est pas le sujet).

Le mari a alors tous pouvoirs sur les biens et sur le travail de son épouse.

📌 La loi du 13 juillet 1965 rend effective la capacité juridique de la femme mariée.

En d’autres termes :

  • Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice par son épouse d’une profession séparée.
  • La loi établit l’égalité des époux dans la gestion des biens et introduit la communauté réduite aux acquêts qui devient le régime légal en l’absence d’un contrat de mariage.
  • Chaque époux peut, en outre, ouvrir un compte bancaire en son nom propre.

Cette loi marque la possibilité aux femmes de travailler et d’avoir un compte bancaire en leur nom propre.

Rendons-nous compte, jusqu’en 1965 les femmes n’avaient pas d’autre choix que si elles voulaient travailler, de travailler avec leur mari.

📌 Et la suite ?

5 ans plus tard, une loi oubliée des manuels d’Histoire va venir rabattre les rôles familiaux.

En 1970 ; la loi 70-459 remplace la puissance paternelle par l’autorité parentale conjointe.

Antérieurement à la loi du 4 juin 1970, le père exerce seul la puissance paternelle.

Ce fantôme du « Chef de famille » poursuivra les hommes et les femmes jusqu’à aujourd’hui, mais n’allons pas trop vite en besogne, j’en ai déjà parlé lors des précédents posts 😉

L’héritage financier, cet oublié du couple…au sens figuré ! 💰

On parle très souvent de l’héritage dans les familles, et ce sont souvent des moments qui peuvent entraîner des fractures, où l’on va régler ses comptes, ces moments vont créer de nouvelles dynamiques dans les familles, bref, ce n’est pas anodin.  

📌  Mais il y a un autre héritage dont on parle peu : notre rapport à l’argent. *

Chaque société, chaque culture, chaque famille possède ses codes face à l’argent qui vont dicter la façon de se comporter à son égard.

Lorsqu’un couple va cohabiter, il va consciemment ou inconsciemment reproduire le schéma de ceux qu’ils connaissent bien : Leurs parents. 

Nos parents vont nous transmettre ce qu’eux ont reçu en héritage qui leur avait été transmis par leurs parents et ainsi de suite… 

📌 Chaque lignée familiale a son héritage financier au sens propre… comme au figuré. 

La façon dont nos parents auront su (ou pas) gérer leur argent aura inextricablement, des conséquences sur nos façons de faire… que ce soit pour les imiter ou au contraire, prendre le contrepied.

S’installer en ménage, vivre ensemble c’est confronter l’un et l’autre ses propres codes financiers. 

📌  Une histoire de classe sociale ? Spoiler : non. 

Dans la recherche que je mène en ce moment pour mon mémoire en sexologie, certains couples provenant d’une même classe sociale ont des codes diamétralement opposés. 
C’est avant une histoire familiale qui n’a pas su se rencontrer.  

L’enjeu dans un couple est donc d’identifier ce qui relève des normes familiales et celles qui relèvent de nos propres agissements. 

C’est un exercice très difficile car remettre en cause son rapport à l’argent induit par sa famille reviendrait à remettre en cause sa famille.

 👉 Cette thématique est celle que j’aborde prochainement dans ma newsletter avec les clés pour vous aider à désamorcer et comprendre l’héritage émotionnel financier de l’autre 

📍PS : Pour continuer les échanges, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter mensuelle 😀 : https://lnkd.in/eY-zE2gS
__

*Source : Bernard Prieur, l’argent dans le couple, 2006

« Amour & Argent : Un couple fait pour durer ? »

C’est avec une immense joie que j’interviendrai Jeudi 23 Septembre à 20h30 pour parler de ce sujet ô combien compliqué qu’est l’Argent au sein des couples hétérosexuels.

Un grand merci à Imène Maharzi fondatrice d’OwnYourCash pour son invitation !

Hâte d’y être !

📌 Lien pour s’inscrire: https://ownyourcash.ck.page/fa2c045366