« Dès qu’il y a une bascule dans les revenus, les personnes consultent, car il y a une bascule aussi de l’ordre sexuel.”

Surprenant, non ?

L’intime et le professionnel ont plus de liens qu’il n’y paraît.

📌 Ces mots proviennent de mon échange avec Nadia Morand, une consœur sexologue, lorsque je l’ai interrogé.

Depuis Septembre 2020, dans le cadre de ma recherche en sexologie sur les couples et l’argent, j’ai eu la chance de rencontrer des professionnels qui ont pris de leur temps pour nourrir ma réflexion.

📌 Voici le regard qu’elle pose :

“ Je pense à un couple hétérosexuel où la femme avait plus de patrimoine et s’est lancée dans l’entrepreneuriat. Son activité a marché. À partir de là, elle n’a plus du tout été soutenue par son partenaire[…].

C’est à partir du moment où elle s’est émancipée, qu’elle a osé mettre le doigt sur ce qui n’allait pas dans leur relation.

Dès qu’il y a une bascule dans les revenus, les personnes consultent, car il y a une bascule aussi de l’ordre sexuel. “

📌 Ce qu’il faut en conclure.

Nous avons tendance à segmenter les différentes sphères de notre vie, et oublier qu’elles agissent entre elles et vont s’influencer mutuellement.

Que ce soit une hausse ou une baisse de revenus, cela va forcément avoir un impact sur la dynamique de couple, car cela vient redistribuer les cartes.

De quelles cartes parlons-nous ?

Du pouvoir, de la prise de décision, du choix de partir en vacances, de la destination des vacances, de l’organisation familiale, de la gestion du foyer, du choix des courses etc.

➡️ Les changements professionnels ne sont pas anodins et prendre conscience de leur impact sur la vie sexuelle, c’est comprendre pourquoi, une prise de poste ou une perte d’emploi (par exemple), a un impact sur le désir.

➡️ Qu’en pensez-vous ?


16 % des femmes interrogées parlent peu voire jamais d’argent avec leur conjoint 💰 !*

Je reste sans voix. 

Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle ⚖️. 

👉 La bonne :

J’ai eu la chance de découvrir sur une enquête* publiée il y a quelques jours sur le rapport des femmes à l’argent et les résultats sont encourageants et viennent faire la part belle à certains stéréotypes !

 ✔️ Dans 70% des cas, ce sont les femmes qui prennent en charge les aspects budgétaires et financiers du ménage.
 ✔️Elles sont impliquées dans le suivi des comptes, car près des 3/4 les consultent au moins une fois par semaine.
 ✔️Elles sont 84 % à évoquer souvent, ou de temps en temps,  les questions budgétaires avec leur conjoint. 

MAIS….

👉La mauvaise nouvelle :

Selon la même enquête : 

✖️16 % des femmes interrogées parlent peu voire jamais d’argent avec leur conjoint (salaire, dépenses, placements).
✖️Il y a encore une grande méfiance autour de l’investissement, car 40 % indiquent qu’elles placeraient la somme sur un compte ou un livret épargne (40%) ou qu’elles le dépenseraient pour le foyer (36%).
✖️L’intérêt exprimé pour des formations destinées à mieux comprendre les sujets financiers et mieux gérer son argent reste faible, car 69 % ne seraient pas intéressées.

👉 Agissons !

Véritable enjeu du féminisme actuel, la question de l’argent est un moyen (au sens propre comme au sens figuré) pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes. 

Le savoir, c’est le pouvoir. 

Ce pouvoir peut vous permettre d’éviter de tomber dans des violences économiques, de garder votre indépendance, de faire des projets…

Il est temps de se saisir du sujet 🔥. 

____________

* Source : Enquête sur le rapport des femmes à l’argent de ViveS mediaBayard et La Financière de l’Echiquier – LFDE, Septembre 2022. 

Méthodologie : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon national de 1001 femmes âgées de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Lien : https://www.ifop.com/publication/enquete-sur-le-rapport-des-femmes-a-largent/